Daimler s’offre une start-up du covoiturage quotidien

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Flinc)

L’intérêt des acteurs de l’automobile pour les services de mobilité se confirme avec le rachat de la start-up Flinc par son compatriote Daimler, pour un montant confidentiel. La maison-mère de BMW s’investit de longue date dans les nouvelles formes de mobilité, notamment via sa filiale Car2Go dédiée à l’autopartage et aux déplacements multimodaux.

Algorithmes et GPS

Flinc a été créée en 2008 par 8 étudiants allemands et propose depuis juillet 2011 une application de covoiturage pour les déplacements quotidiens. Son service en temps réel compte aujourd’hui un demi-million d’utilisateurs, selon elle. L’application, disponible sur mobile, est également intégrée aux ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.