Le groupe Vergnet placé lui aussi en redressement judiciaire

Print Friendly, PDF & Email

Le fabricant français d’éoliennes Vergnet s’est déclaré en cessation de paiement auprès du tribunal de commerce d’Orléans. « Une demande d’ouverture de procédure de redressement judiciaire a été prononcée le 30 août 2017 avec une première période d’observation de 6 mois renouvelable deux fois », précise la société dans son communiqué.

Elle avait annoncé en avril dernier être à la recherche d’un partenaire industriel ou financier. C’est plus que jamais le cas : « la recherche d’un adossement se poursuivra aux côtés de l’administrateur judiciaire désigné, notamment au titre de contacts noués depuis plusieurs mois ». Cet employeur de 113 personnes à Ormes (Loiret) souffre du ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.