GreenYellow teste son offre d’électricité verte auprès des clients Casino

Print Friendly, PDF & Email
Capture d’écran de l’application GreenYellow

Après avoir obtenu fin 2016 l’habilitation pour exercer l’activité de fournisseur d’électricité, GreenYellow teste depuis le mois de juin une première offre « 100% verte » et « 100% connectée » auprès des clients de Casino, sa maison-mère.

« Nous avons décidé d’aller plus loin »

« Notre démarche pionnière nous a permis de devenir un acteur majeur des énergies renouvelables en France et dans le monde. Nous avons aujourd’hui décidé d’aller plus loin avec notre offre Energie Connectée pour les particuliers », explique[am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’ guest_error=’Please_Subscribe’] GreenYellow sur le site internet dédié à cette nouvelle offre, www.greenyellow-energie.fr. Créé en 2007 pour installer des panneaux solaires sur les toits Casino, GreenYellow a rapidement étendu son expertise aux économies d’énergie pour d’autres clients que le groupe de distribution.

Axe économies d’énergie

En plus de proposer une électricité verte 10% moins chère que le tarif bleu d’EDF, GreenYellow mise sur les outils digitaux pour aider les usagers à rationaliser leur consommation d’énergie.

Chaque nouvelle souscription donne droit à un « Pack Suivi Energie » grâce auquel GreenYellow promet « jusqu’à 11% d’économies supplémentaires ». Ce pack se compose d’un capteur à installer sur son compteur électrique et d’une application mobile sur laquelle retrouver toutes les données de consommation, en kWh et en euros. Le consommateur peut ainsi comparer les consommations par période (heure, journée, semaine, mois, année), observer les données de consommation des appareils, y compris en veille. GreenYellow parie également sur l’émulation avec des challenges collectifs, des objectifs, etc.

Ébullition sur le marché

« Cette offre est encore en test et nous ferons le point en septembre pour identifier les points d’amélioration avant, éventuellement, de l’étendre à une plus grande échelle », indique une porte-parole de l’entreprise à GreenUnivers.

Le marché des fournisseurs d’électricité alternatifs bouge enfin, 10 ans après la libéralisation du secteur. Le « vert » et le digital sont au cœur des nouvelles offres, telles que celles déployées par les start-up ekWateur, Ilek ou Plüm Energie, suivies par les poids lourds comme Engie et EDF. Par ailleurs, de plus en plus de producteurs d’électricité verte regardent vers l’aval du marché : à l’instar de Quadran (avant son rachat par Direct Energie), Voltalia (détenu par la famille Mulliez) a également obtenu l’agrément pour devenir fournisseur d’énergie.[/restrict-content]