Eoliennes offshore défaillantes : E.ON victorieux dans l’affaire Robin Rigg

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

 

Robin Rigg. Crédit : creative commons/John

Le procès inquiétait le monde de l’éolien offshore depuis trois ans, son dénouement pourrait alarmer les constructeurs… L’affaire dite Robin Rigg, du nom du premier parc éolien offshore écossais, s’est soldée par la défaite de MT Hojgaard. L’industriel danois était en charge de la conception, l’installation et la maintenance des 60 éoliennes (180 MW). Et ce au nom d’un contrat signé avec l’allemand E.ON, développeur du parc. Petit résumé de ce procès à rebondissements....

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.