Engie sélectionne Doris pour ses deux parcs éoliens en mer

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Emplacement du futur parc éolien offshore îles d-Yeu-Noirmoutier (Vendée)

Encore une preuve que les experts du pétrole et du gaz offshore peuvent se reconvertir dans les énergies marines… Le groupe d’ingénierie Doris Engineering, basé à Paris, a remporté 2 packages (sur 7) « assistance-maîtrise d’ouvrage » pour deux futurs parcs éoliens en mer français : Dieppe-Le Tréport et Iles d’Yeu-Noirmoutier (496 MW chacun). Avec sa filiale londonienne ODE, il sera chargé du marine construction management (MCM) et de la phase d’installation. La sélection s’est faite suite à un appel d’offres du consortium Engie/EDP Renewables/Caisse des dépôts, qui détiennent respectivement 47%, 43% et 10% de chaque parc.

Le package...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.