Le Royaume-Uni met 20 M£ sur le vehicle-to-grid

Print Friendly, PDF & Email

Le ministère britannique du Changement climatique et de l’Industrie a annoncé une enveloppe de 20 millions de livres sterling (22,5 M€) pour le développement des véhicules électriques et des services au réseau (V2G).

Un parc automobile propre en 2050

Londres [am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’ guest_error=’Please_Subscribe’]explique que cet investissement ira aux projets de VE qui développent un service vehicle-to-grid, c’est-à-dire capables de mettre en place une charge bidirectionnelle et des services réseau. Claire Perry, ministre du Changement climatique et de l’Industrie, fait des VE et de leur intégration un axe majeur de la nouvelle stratégie industrielle d’Albion : « La technologie V2G offre une autre opportunité pour le Royaume-Uni de faire connaître son expertise de pointe dans la recherche et le développement qui est au cœur de notre ambitieuse stratégie industrielle. Cela pourrait débloquer des avantages économiques importants pour le Royaume-Uni en contribuant à créer des emplois dans ce secteur en plein essor tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre », s’est-elle félicitée.

Trois types de projets pourront bénéficier de financement public : les études de faisabilité, la recherche industrielle bénéficiant aux équipements de charge bidirectionnelle et évidemment les démonstrateurs en environnement réel. L’ouverture du concours est prévue dans les prochaines semaines, les lauréats étant désignés en décembre prochain.

Maintien d’une feuille de route ambitieuse

Malgré le Brexit et les élections anticipées perdues, le gouvernement britannique maintient une feuille de route ambitieuse concernant l’atteinte d’une économie bas carbone. L’objectif affiché est d’arriver à près de 100% du parc automobile sans émissions de CO2 d’ici 2050. Pour cela, Londres annonce le doublement du soutien financier à l’innovation énergétique d’ici 2021, mais sans préciser de chiffres.

Le Royaume-Uni compte aujourd’hui quelque 100 000 VE et 11 000 points de recharge.
[/restrict-content]