Les profits semestriels d’EDPR en hausse de 128%

Print Friendly, PDF & Email
Crédit photo : EDPR

Alors qu’Energias de Portugal (EDP) a jusqu’à demain pour proposer un nouveau prix pour son OPA sur sa filiale renouvelables EDPR, l’énergéticien portugais publie aujourd’hui ses résultats financiers sur la période janvier-juin 2017. Bien qu’ils soient plutôt bons, le titre ...

EDPR a perdu aujourd’hui 2,73% sur la Bourse de Lisbonne, descendant à 6,77 € à 17h29 (heure de Paris). A l’inverse, l’action de la maison-mère EDP a gagné 0,78% aujourd’hui, se hissant 2,99 € à 17h35 (heure de Paris).

Sur la 1re moitié 2017, EDPR a réalisé un chiffre d’affaires de 988 M€, soit + 11% par rapport à la même période en 2016. L’EBITDA bondit également de 11%, atteignant 719 M€. Entre janvier et juin, le bénéfice net s’élève à 134 M€ contre 59 M€ sur la même période l’année dernière, soir une hausse de 128%.

Repère : « [Exclusif] Résultats 2016 des principaux développeurs/exploitants d’EnR en France » – Mai 2017

Ces résultats sont notamment liés à l’augmentation des capacités installées d’EDPR : + 707 MW sur les 6 premiers mois de 2017. Et plus précisément, 428 MW aux Etats-Unis, 200 MW au Mexique et 79 MW en Europe. Le portefeuille en exploitation de la filiale s’élève à 10,4 GW, répartis sur 11 pays dont la France.

Bons résultats versus OPA discount ?

Il n’est pas impossible que ces bons résultats renforcent les exigences des autres actionnaires d’EDPR (22%), la maison-mère EDP détenant environ 78% du capital. Les actionnaires minoritaires, et en particulier la société de gestion MFS Investment Management qui détient plus de 3%, demandent à EDP de proposer un prix par action plus élevé dans le cadre de son OPA visant à acquérir 100% d’EDPR. Actuellement, EDP veut faire sortir les minoritaires pour environ 6,75 € par action mais l’américain MFS suggère que l’action vaut au moins deux fois plus.