Agrégation : le contrat standard pour le secteur éolien est sorti

Print Friendly, PDF & Email
Site d’éoliennes en Vendée. (Crédit : smartgridvendee.fr)

France Energie Eolienne a rendu public aujourd’hui le contrat d’agrégation standard de la filière éolienne (ci-dessous), rédigé par le cabinet Norton Rose Fulbright. Un document de pas moins de 55 pages, dont la philosophie est déjà bien connue.

Extrêmement détaillé, en anglais, il est destiné à défendre au mieux les intérêts des développeurs et exploitants éoliens dans le contexte de la vente de leur production sur les marchés. Il vise aussi à faciliter le financement initial des projets et le changement éventuel de prestataire en cours de contrat sous complément de rémunération. « Validé par les acteurs financiers, ce contrat standard donne à l’ensemble des producteurs et agrégateurs qui le souhaitent la possibilité d’utiliser une référence fiable de contrat de vente d’électricité », argumente Pierre-Albert Langlois, responsable économie, exploitation et lois & réglementations de FEE.

Les agrégateurs restent à convaincre

La création de ce contrat de place est consécutive aux travaux de représentants des développeurs, des financeurs et des agrégateurs, réunis à plusieurs reprises par FEE depuis fin 2016. Certains grands agrégateurs européens n’ont pas écarté ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.