Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 23 juin

Des lobbies de l’éolien et du solaire, des utilities européennes et unions d’entreprises énergivores se lancent dans un partenariat baptisé « Electrification Alliance ». L’objectif est de mettre la décarbonation des transports, de la chaleur et du froid au centre de la transition énergétique. Parmi les membres : les associations SolarPower Europe, WindEurope, Avere dans la mobilité électrique ou encore Eurelectric, l’Institut européen du cuivre et l’Association européenne des pompes à chaleur.

Jeudi 22 juin

Au Royaume-Uni, le centre de recherche ORE Catapult (pour Offshore Renewable Energy) et l’université de Bristol lancent un programme de recherche de 5 ans de 2,3 M£ (2,6 M€) sur les très grandes éoliennes et les nouveaux matériaux. Objectif : créer des lames plus efficaces.

La banque de développement allemande Kreditanstalt für Wiederaufbau recense une forte demande pour des systèmes combinant stockage et photovoltaïque. A la fin du mois de mai, la KfW avait reçu 3 200 demandes d’accompagnement pour ce type d’installations.

Mercredi 21 juin 

La Ligue de protection des oiseaux met en ligne une étude sur l’impact des éoliennes sur l’avifaune. Parmi ses recommandations : élaborer un protocole de suivi robuste pour tous les parcs, s’éloigner des « zones de protection spéciale », mieux prendre en compte les migrateurs nocturnes et les rapaces diurnes, principales victimes des éoliennes.

Plusieurs entreprises de l’efficacité énergétique créent « Luciole » (l’Union pour une consommation intelligente, optimisée de l’énergie) afin de promouvoir les usages énergétiques vertueux, via de la communication et du lobbying. Les membres fondateurs sont Qarnot Computing, Deepki, le groupe Effy, Eqinov et Opera Energie.

Les chauffeurs Uber roulant électrique ou hydride (application UberGreen) pourront bénéficier des solutions de recharge développées par le fournisseur européen NewMotion (35 000 bornes dans 14 pays), suite à un partenariat signé entre les deux entreprises.

Mardi 20 juin

Le décret sur l’obligation de rénovation énergétique dans le tertiaire, publié le 10 mai, est attaqué devant le Conseil d’Etat. Les demandeurs sont des professionnels du commerce et de l’hôtellerie : le Conseil du commerce de France (CdCF), l’Asscociation technique du commerce et de la distribution (Perifem) et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih).

EDF EN rachète à Canadian Solar 80% d’un projet de centrale photovoltaïque de 115 MW au Brésil. Le groupe français détient désormais un portefeuille en construction de 489 MW dans le pays, dont 183 MW d’éolien et 306 MW de solaire.

L’Ademe met la dernière main à une étude sur les besoins français en matière de stockage, selon le blog Tecsol. Sa publication est annoncée pour début juillet.

Le marché éolien est en plein boom au Moyen-Orient et en Afrique : 40 GW de nouvelles capacités devraient être ajoutées entre 2017 et 2026, selon une étude du cabinet Make.

Lundi 19  juin

En Allemagne, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie pourrait voter une distance minimale de 1,5 km entre les éoliennes et les habitations. C’est le souhait de la coalition Union chrétienne démocrate (CDU)/Parti libéral démocrate (FDP) élue en mai dans cet Etat fédéré – le plus peuplé du pays. Depuis août 2014, les Länder peuvent en effet imposer de telles distances.

Au 1er trimestre, les offres d’électricité au prix de marché ont progressé de 6,9%, selon la CRE.

Le ministère de l’Enseignement supérieur lance un programme de recherche de 30 M€ sur le changement climatique. Sont concernés les scientifiques établis à l’étranger spécialistes des sciences du climat, du système Terre et de la transition énergétique. Objectif : 50 chercheurs financés pendant 5 ans. Chaque euro apporté par l’Etat vient en complément d’un euros fourni par les organismes de recherche, soit au total une enveloppe de 60 M€.