Stockage : le finlandais Wärtsilä acquiert Greensmith

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Greensmith)

La jeune pousse américaine Greensmith, spécialisée dans l’intégration et le monitoring de solutions de stockage, devrait passer cet été sous giron finlandais. Le conglomérat industriel Wärtsilä a annoncé sa volonté de racheter la pépite pour un montant non divulgué. Il reprend au passage les parts d’E.ON et[am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’ guest_error=’Please_Subscribe’]American Electric Power, au capital depuis décembre 2015 via une levée de fonds de 18,3 M$.

180 MW de stockage

Fondée en 2008 à à Herndon en Virginie, Greensmith est une entreprise de taille modeste – 40 collaborateurs – mais reconnue aux Etats-Unis dans le domaine du stockage. Elle revendique en effet un tiers de la capacité totale de stockage déployée dans le pays depuis 2014. Elle réalise l’ingénierie de toutes sortes d’installations, de la fréquence réseau au lissage de la production photovoltaïque, et chacun de ses dispositifs est équipé de son logiciel de gestion de l’énergie. Il permet de gérer et surveiller le réseau et ses installations, d’identifier et de diagnostiquer les problèmes d’équipement en temps réel et ainsi d’étendre les performances et la longévité du système.

Les grandes ambitions de Wärtsilä

Depuis sa création, Greensmith a réalisé l’intégration de 180 MW de systèmes de stockage, elle revendique une cinquantaine de clients dont des utilities et des producteurs indépendants d’énergie.

De son côté, Wärtsilä vise à devenir un intégrateur de systèmes énergétiques d’envergure mondiale. Le groupe exploite déjà 58 GW d’actifs (majoritairement des centrales thermiques) dans 175 pays et offre également des solutions pour la stabilité du réseau à travers sa filiale Wärtsilä Energy Solutions.[/restrict-content]