La Snam évite la voie de garage aux batteries de véhicules

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : la Snam)

La Société Nouvelle d’Affinage des Métaux (SNAM), spécialisée depuis 1977 dans le recyclage des batteries, assiste depuis quelques années à la montée en puissance des volumes de batteries usagées liée à la forte croissance des marchés de la mobilité électrique. Après plusieurs années de R&D, elle compte déployer d’ici à 2018 une solution commerciale de « refabrication » des batteries de véhicules électriques et hybrides pour des applications stationnaires. Un créneau qui pourrait représenter plusieurs dizaines de MWh chaque année.

Augmentation du gisement

Installée en Aveyron et en Isère, la Snam emploie une centaines de personnes au traitement des accumulateurs, notamment automobiles (batteries des véhicules hybrides et électriques) et à la valorisation des métaux nobles et des terres rares qu’ils contiennent. Depuis 2015 et une levée de fonds de 12 M€ auprès de son actionnaire belge, l’industriel la Floridienne, la PME a multiplié par 5 ses capacités de traitement pour atteindre 25 000 unités annuelles et capter ainsi l’augmentation de la ressource.

Depuis 2012, la Snam a passé des accords avec ...