Croissance, hausse des taux et effet de ciseaux pour les renouvelables

Print Friendly, PDF & Email

La hausse des taux a déjà commencé et va se poursuivre. « Aux Etats-Unis, nous anticipons encore deux augmentations de taux en 2017 puis trois en 2018, portant les taux directeurs entre 2 et 2,25% fin 2018 », estimait Serge Pizem, responsable de la gestion multi-classes d’actifs d’Axa Investment Managers, lors d’un point presse ce matin.

La zone euro en cours de redémarrage

Dans la zone euro, Axa IM s’attend à une augmentation de 70 à 80 points de base d’ici la fin de l’année, sur les taux longs. Des prévisions dues à l’optimisme des marchés financiers sur la conjoncture économique mondiale, à l’accélération de l’inflation américaine du fait de la situation de plein emploi qui va tirer les salaires vers le haut et au potentiel de croissance de la zone euro, au moins sur 18 à 24 mois. Dans l’Hexagone, la Banque de France a d’ailleurs relevé aujourd’hui ses prévisions de croissance, avec une hausse de 1,4% du produit intérieur brut cette année et 1,6 % dans les deux ans qui viennent.

De bonnes nouvelles donc, qui concernent aussi les énergies renouvelables. « Le secteur est ...