Climat, Europe : le SER monte au créneau

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
(Crédit : Fonroche)

Nicolas Hulot devant déposer la feuille de route de l’action climatique sur la table du Conseil des ministres le 5 juillet prochain, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) monte dès maintenant au créneau pour rappeler ses attentes et en affiner certaines. « Le SER souhaite apporter sa contribution en identifiant des mesures concrètes qui, si elles sont mises en oeuvre à court ou moyen terme, contribueront à accélérer le développement des énergies renouvelables en France et les initiatives françaises à l’international », expliquait ce matin Jean-Louis Bal, président du SER.

Restreindre les appels d’offres dans le solaire

Pas moins de 89 mesures dites « accélératrices » ont ainsi été listées, la plupart étant déjà explicitées dans le Livre blanc présenté en janvier dernier. Avec quelques nouveautés cependant et notamment une remise en question du champ des appels d’offres photovoltaïques. Il devrait être limité aux projets supérieurs à 1 MW et non à 100 KW comme actuellement. Plus précisément, le SER souhaite...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.