Capenergie 3 d’Omnes Capital termine à 245 M€ sur un scope plus européen

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : IEL)

Lancé par la société de gestion en mai 2015 avec un objectif à 200 M€, Capenergie 3 termine à 245 M€, ce qui confirme le pouvoir d’attraction croissant des énergies renouvelables sur les investisseurs et notamment les institutionnels. De fait, le fonds réunit, entre autres et par ordre d’investissement décroissant, la Banque européenne d’investissement, le Fonds de réserve des retraites, l’Ircantec et plusieurs entités du Crédit Agricole. Figurent aussi la Banque Postale, CRPN (Caisse de retraite des personnels navigants de l’aviation), ProBTP et Swen Capital Partners.

Un ancrage PME-ETI non négociable

Ces investisseurs apprécient bien entendu le long track record d’Omnes Capital sur les EnR, le tout premier fonds ayant quand même été lancé dès 2006 (109 M€), le deuxième en 2010 (145 M€), avec un palmarès de 1,5 GW, soit 35 projets financés en fonds propres et en partie revendus. Le tout avec des PME en développement, ce qui est la signature d’Omnes Capital – mais aussi des fonds EnR de Mirova, l’un de ses grands concurrents. Ces sociétés de gestion sont de culture ...