Ca roule pour les taxis parisiens à hydrogène

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Air Liquide)

La compagnie parisienne de taxis hydrogène Hype va accueillir d’ici juillet un nouvel investisseur. Il aura la particularité de ne pas appartenir au secteur de l’hydrogène. Mathieu Gardies, fondateur et propriétaire de cette flotte pionnière, n’en dévoile pour l’instant ni le nom, ni le profil, pas plus que le montant de la levée. Mais il souligne cet élargissement : c’est le signe que la mobilité hydrogène sort du milieu des seuls industriels spécialisés et ce même si Aliad, fonds corporate d’Air Liquide, a réinvesti fin 2016 dans Hype.

Plusieurs dizaines de voitures dès cette année

Autre signe majeur du changement d’échelle de cette société encore unique au monde, les 15 taxis en circulation vont passer à une ...