Boues pétrolières : Ecoslops signe avec Total et progresse à Anvers

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Ecoslops)

Le déploiement commercial d’Ecoslops s’accélère avec deux accords signés avec des entreprises du secteur pétrolier, le groupe Total d’un côté, VTTI, constructeur néerlandais de terminaux, de l’autre. Pour rappel, Ecoslops récupère les résidus pétroliers lourds des fonds de cuves de navires et, au lieu de les brûler, les raffine pour produire du fuel, du diesel et du bitume.

Une première micro-raffinerie a été installée à Sines, au Portugal, en 2015. La prochaine sera implantée à La Mède (Bouches-du-Rhône), sur le site de Total. Après un protocole d’accord en 2016, la major a signé pour une unité de régénération ; elle sera installée et opérationnelle en 2018. Les produits seront revendus sur le marché local ou international.

60 000 tonnes en vue aux Pays-Bas

Dans la foulée, la PME ...