Les premiers prix négatifs de l’année sont arrivés

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Epex)

Cela ne s’était pas produit depuis un an : dimanche dernier, entre 15 h 00 et 17 h 00, le marché spot français a subi un épisode de deux heures de prix négatifs. La première heure est descendue à -2,17€/ MWh, la seconde, à – 1€/MW. Interrogé sur les raisons, Alexandre Soroko, responsable du business développement d’Uniper pointe « la conjonction d’une météo favorable aux énergies renouvelables, avec beaucoup de vent, et d’une faible demande liée au jour dominical et au long week-end du 1er mai ».  Le mois de mai est d’ailleurs coutumier du fait : les deux heures précédentes de prix spot négatifs en France remontaient au long week-end du 8 mai 2016.

L’Allemagne plonge plus souvent et plus profondément

L’Allemagne a subi le même phénomène, mais en beaucoup plus ...