GNV : Total vise le podium européen

Print Friendly, PDF & Email

Un mois tout juste après avoir lancé en France son offre de gaz naturel véhicule (GNV) pour les poids lourds et professionnels du transport, le géant pétrolier Total passe à la vitesse supérieure avec l’acquisition du néerlandais PitPoint, 3è opérateur de GNV en Europe (derrière Engie/GNVert et E.ON/Gas Mobil).

Né en janvier 2016 de la fusion entre CNG Net et LNG 24, Pitpoint dispose d’une centaine de stations GNV dans plusieurs pays européens, dont les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne. Il est également présent dans le biogaz, l’hydrogène et les bornes de recharge électrique à destination des marchés du transport routier et maritime.

« Cette acquisition va permettre à Total d’accélérer significativement son déploiement dans le secteur du GNV […] et de mettre en œuvre son ambition de développer un réseau de 350 stations GNV en Europe dès 2022, ce qui fera du groupe le leader du GNV en Europe », explique Total dans un communiqué. Pour rappel, le groupe compte déjà déjà 450 stations GNV dans le monde, dont une petite centaine en Europe.

RepèreCes groupes qui mettent les gaz dans le GNV – Avril 2017