Vite vu

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 21 avril

Les syndicats professionnels espèrent que l’arrêté tarifaire éolien sous complément de rémunération sera publié avant le 2e tour des élections présidentielles. Le projet est en ce moment à Bruxelles, la Commission européenne devant rendre une décision très vite désormais. Il n’est cependant pas exclu qu’une publication au Journal officiel soit possible après le 7 mai, si le texte est bouclé auparavant. A défaut, les organisations du secteur craignent que cet arrêté pourtant essentiel tarde ensuite à être publié.

Urbasolar et la plateforme de crowdfunding Enerfip ont mis 1h30 pour collecter 100 000 euros le 19 avril, auprès de 55 épargnants. Une collecte destinée à des ombrières de parking d’Emmaus et à une toiture solaire sur un supermarché SuperU, autour de Toulouse, avec une puissance totale de 2,5 MW.

Jeudi 20 avril

Le rachat de LM Wind Power par GE est désormais officiel. Il a été autorisé par les autorités régulatoires en Europe, aux Etats-Unis, en Chine et au Brésil.

L’arrêté fixant les caractéristiques obligatoires pour les « constructions à énergie positive et à haute performance environnementale sous maîtrise d’ouvrage de l’Etat, de ses établissements publics ou des collectivités territoriales » a été publié au Journal Officiel du 19 avril.

Voltalia a décroché le label « Tech 40 » d’Enternext lui permettant d’intégrer l’indice Tech 40 à compter du 21 avril. L’indice distingue 40 entreprises Tech innovantes cotées sur Euronext (Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Paris) parmi les 330 sociétés opérant dans les sciences de la vie, l’éco-industrie et les technologies, médias et télécommunications.

Ailes Marines a obtenu de la Préfecture des Côtes d’Armor toutes les autorisations nécessaires à la construction et l’exploitation du parc éolien en mer de Saint-Brieuc.

L’Ademe va cofinancer plusieurs projets en Guinée, dont trois dans l’énergie : un démonstrateur de solutions mobiles d’électrification à partir de sources d’énergies durables, en préalable à l’implantation par Akuo Energy de centrales EnR (130 MWc de capacité nominale) ; une assistance technique et financière préalable au développement par Solveo Energie d’une centrale solaire (avec une première tranche de 44 MW) ; un projet pilote de Blue Solutions qui servira de base au déploiement de 14 projets de solutions hybrides solaires avec stockage.

Mercredi 19 avril

L’équipementier de réseaux pour l’internet des objets Kerlink lance une augmentation de capital d’environ 18 M€, avec maintien du droit préférentiel de souscription, au prix de 14 euros par action. La période de souscription ouvrira le 21 avril, jusqu’au 5 mai. La société bretonne est cotée sur Alternext depuis mai 2016.

La jeune pousse parisienne Cityscoot, soutenue notamment par la Caisse des dépôts, a mis en service ce 19 avril son 1000e scooter électrique, à Levallois-Perret.

L’energy manager BHC Energyégalement opérateur d’effacement, a été agréé pour la gestion des contrats d’obligation d’achat d’électricité renouvelable pour un nombre maximal de 400 contrats et une puissance installée correspondante maximale de 80 MW (arrêté du 7 avril, JO du 19 avril).

Mardi 18 avril 

Engie prend position sur le marché chinois avec la signature aujourd’hui à Shanghai d’un accord pour une prise de participation à hauteur de 30 % du capital d’Unisun, une entreprise spécialisée dans le solaire photovoltaïque. Unisun a développé quelque 500 MW de projets depuis sa création en 2014 et prévoit d’atteindre 4 GW d’ici 2020 en Chine.

Le Stif, autorité organisatrice des transports publics en Ile-de-France, et Autolib’ annoncent leur collaboration pour permettre aux détenteurs de la carte Navigo d’accéder aux plus de 4 000 voitures et 6 200 bornes de charge du service d’autopartage 100% électrique.

Générale du Solaire se lance à son tour dans le financement participatif, sur la plateforme Lendosphere. L’entreprise compte emprunter jusqu’à 2,5 M€ sur 4,5 ans (taux annuel de 5,15%) pour financer ses axes stratégiques de croissance : autoconsommation, stockage et développement international.

Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité en Belgique, prévoit d’investir 400 M€ dans un « réseau offshore modulaire » (modular offshore grid) en mer du Nord, d’ici fin 2019. A l’image du maillage validé en Allemagne, ce réseau permettrait ensuite de faciliter le raccordement des futurs parcs et d’optimiser les connexions au réseau terrestre. Quatre parcs sont déjà prévus au large de la Belgique, représentant plus d’1 GW installé : Rentel, Northwester 2, Mermaid et Seastar.