Skipping Rocks Lab récolte 400 000£ pour son eau sans bouteille

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Skipping Rocks Lab)

Chaque année, 89 milliards de bouteilles en plastique sont vendues dans le monde. Leur recyclage, quand il a lieu, nécessite de l’énergie. Souvent jetées dans la nature, elles mettent entre 100 et 500 ans à disparaître. Et si la solution c’était Ooho ? Une bulle d’eau dont la membrane à base de chlorure de calcium et d’algues brunes est entièrement comestible et biodégradable. La pellicule est aposée sur de petits blocs de glace, qui, une fois fondus, forment une sphère (photo ci-dessus). Il suffit ensuite d’aspirer à même la membrane pour que l’eau se libère.

La start-up londonienne à l’origine de cette invention s’appelle Skipping Rocks Lab et a été créée en 2014 par deux étudiants en design (dont un français) Rodrigo Garcia Gonzalez et Pierre-Yves Paslier. Ils se sont ensuite entourés de ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.