La Norvège double le budget accordé aux EnR

Print Friendly, PDF & Email
Les investissements du fonds Norfund dans le monde, en couronnes

La Norvège, grand exportateur de gaz naturel, poursuit son programme de développement des énergies renouvelables dans le pays et ailleurs. Le gouvernement a annoncé le doublement de l’enveloppe budgétaire dédiée aux EnR à 1 Md de couronnes (109 M€), et une hausse de 50% de l’allocation du fonds d’investissement Norfund.

245 M€ pour Norfund en 2021

L’annonce ...

du gouvernement norvégien fait suite au white paper sur les objectifs de développement durable et la création d’emploi. Le texte recommande de doubler le budget attribué aux énergies renouvelables de 53,9 à 109 M€ en 2019. Pas plus de précision sur l’utilisation de ces fonds, si ce n’est que le gouvernement compte sur l’implication du secteur privé pour créer des emplois.

Oslo est plus locace sur Norfund, ce fonds créé en 1997 qui finance des projets EnR, d’agriculture et de développement en Amérique du sud, Afrique et Asie du Sud-Est. Le ministre des Affaires étrangères, Børge Brende, a annoncé que l’allocation annuelle versée par le gouvernement passerait de 163 à 245 M€ par an en 2021, soit une hausse de 50%. La moitié de la somme additionnelle ira au financement de projets EnR.

Si le portefeuille de Norfund est largement dominé par le gros hydraulique, le fonds a entamé début 2010 un virage de ses investissements vers l’éolien – il finance notamment le projet Lake Turkana au Kenya 300 MW – et le solaire – 250 MW PV installés – mais aussi le gaz naturel. En 2015, le fonds a acquis 30% de Globelec, une compagnie électrique active en Afrique.