EDF EN propose un nouveau futur à Futuren

Print Friendly, PDF & Email

Sur le marché depuis plusieurs mois, le développeur et producteur éolien Futuren (ex-Théolia) choisit d’intégrer le groupe EDF Energies Nouvelles. L’offre de la filiale d’EDF a été préférée aux propositions des fonds d’investissement, certains étant spécialisés dans les infrastructures. Engie n’était pas sur les rangs, au moins pour le round final. Coté sur Euronext, Futuren est détenu par un groupement d’actionnaires entrés à la fin des années 2000, au premier rang desquels l’investisseur Boussard & Gavaudan.

Un deal de 320 M€

Le deal a été signé hier soir, après cinq mois de discussions. Formellement, il consiste pour les deux protagonistes à entrer en négociations exclusives. Après avoir consulté son comité d’entreprise, EDF EN fera d’abord une offre sur les deux tiers du capital, puis sur la totalité d’ici la fin de l’année. Ce qui devrait valoriser Futuren entre 315 et 320 M€, selon l’estimation donnée par Antoine Cahuzac, directeur général d’EDF EN.

Futuren devrait aussi se retirer du marché boursier Euronext. Avec un joli cadeau de départ, puisque le chèque signé par EDF EN offre une prime de 38% par rapport au cours du 24 avril. C’est une sortie par le haut pour une société qui ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.