Pollution : les villes vont noter les véhicules

Print Friendly, PDF & Email
Vue de Paris (source : Wikipédia)

« Cela fait trop longtemps que certains constructeurs automobiles profitent d’une réglementation floue, a dénoncé la maire de Paris Anne Hidalgo, et que les consommateurs sont dans l’impossibilité de connaître l’impact sanitaire réel causé par leur véhicule ». L’édile lance avec les maires de Londres et Séoul, Sadiq Khan et Park Won-soon une initiative censée lever le voile sur la pollution liée au trafic routier. Soutenue par la Fédération internationale automobile, Bloomberg Philantropies et le fonds Anita Bekenstein, elle a été annoncée après une réunion à huis clos avec des constructeurs automobiles. Madrid, Mexico, Milan, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.