Nouveau directeur adjoint chez Capenergies

Print Friendly, PDF & Email
Paul Lucchese (source : Capenergies)

Paul Lucchese, 57 ans, est nommé directeur adjoint du pôle de compétitivité Capenergies. Ses missions, qu’il exercera dès le 3 avril prochain, consisteront à piloter la stratégie internationale et l’activité innovation du pôle (émergence des projets de R&D, recherche de financements, etc.). Le dirigeant sera membre du comité de labellisation. Il succède à Bernard Besnainou.

Après ses études à l’Ecole Centrale de Paris, d’où il sort diplômé en 1983, Paul Lucchese rejoint Framatome (devenue Areva NP). Cette filiale d’Areva en cours de rachat par EDF est spécialisée dans la construction de réacteurs nucléaires et de combustibles. S’ensuit, de 1990 à 1998, un poste de directeur de laboratoire de recherche appliquée au Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA). L’activité est centrée sur les matériaux, pour la direction des applications militaires.

De 2001 à 2010, le centralien originaire de Saumur (Maine-et-Loire) intègre la direction de la recherche technologique du CEA. Là-bas, il co-développe les programmes Nouvelles technologies de l’énergie dédiés au photovoltaïque, au stockage, à l’hydrogène, aux biocarburants et à l’efficacité énergétique. Il est d’abord chef de projet puis devient directeur de programme. En plus de ses fonctions au sein de Capenergies, il poursuivra « une mission de conseil stratégique au niveau de la direction générale du CEA », indique un communiqué du pôle de compétitivité. Particulièrement impliqué sur les thématiques de l’hydrogène et des piles à combustible, il restera présent au sein de l’accord Hydrogène de l’Agence internationale de l’énergie.

Cet expert a été auditionné à l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques. Composée de 18 sénateurs et 18 députés, cette délégation a été créée en 1983 pour éclairer l’action du Parlement. En 2013 et 2014, il est membre du comité d’experts du débat national sur la transition énergétique, présidé par l’économiste Alain Grandjean, cofondateur du cabinet de conseil Carbone 4. De 2013 à 2016, il dirige l’équipe de la plateforme FutuRIS de l’Association nationale de la recherche et de la technologie.

Pour rester informé, abonnez-vous à nos newsletters :

[wysija_form id= »3″]