Bruxelles valide la fusion Siemens-Gamesa

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Siemens)

C’est le contraire qui aurait constitué une information. Mais étant donné l’importance de l’opération, elle mérite quand même un écho. L’Union européenne autorise l’achat de Gamesa par Siemens, annoncé en juin 2016. La Commission a estimé qu’il restait suffisamment de fabricants d’éoliennes sur le marché pour qu’il n’y ait pas de position dominante.

« Le marché des éoliennes terrestres est de nature plutôt fragmentée, comptant plusieurs concurrents majeurs même après l’opération de concentration », estime la Commission. Selon Bloomberg New Energy Finance (BNEF), la fusion Siemens-Gamesa donne naissance au 4e acteur mondial dans l’éolien terrestre.

Un marché offshore plus concentré

Les éoliennes en mer ont été évidemment regardées de près, car ...