Enertime : la preuve par neuf

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Enertime)

Lors de l’annonce de l’introduction en Bourse d’Enertime en juin dernier, l’analyste financier de la société de gestion Portzamparc, en charge de l’opération, prévoyait un chiffre d’affaires compris entre 4 et 5 M€. Bien vu. L’activité en 2016 du spécialiste de la récupération de chaleur industrielle transformée en électricité s’élève à 4,06 M€. Soit neuf fois plus qu’en 2015 (0,5 M€).

Le courant passe avec les incinérateurs

Ce même analyste prévoyant autour de 10 M€ pour 2017, la PME qui a relancé les machines ORC (Organic Rankine Cycle) de puissance en France semble bien partie. « Le marché est en croissance, même si l’on ignore combien d’ORC sont installés dans le monde. Il est en tout cas porteur en France, en particulier sur les incinérateurs. Et va l’être ...