BioEnTech capte 900 K€ pour optimiser la méthanisation

Print Friendly, PDF & Email
Unité de méthanisation. Source : BioEnTech

La start-up BioEnTech boucle un premier tour de table de 600 K€ pour ses solutions de suivi en temps réel des méthaniseurs, notamment. Créée en 2013 à Narbonne, dans l’Aude, elle a convaincu la société de capital-risque Soridec (Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, Bpifrance), la Société financière du Languedoc-Roussilon (dite Sofilaro, Crédit Agricole) et Crédit Agricole Création de la soutenir. Chaque investisseur a apporté 200 K€ et détient 10% de la jeune pousse. Le président-cofondateur, Jérémie Miroux, conserve 70% des parts. S’ajoutent 300 K€ de Bpifrance via un prêt participatif amorçage (1€ prêté pour 2€ levés).

Suite à ce tour de table, la jeune pousse veut se développer en France et ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.