Attaqué sur son projet éolien en mer de Saint-Brieuc, Ailes Marines gagne au tribunal

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris

Les acteurs de l’éolien en mer se désolent unanimement de la fragilité juridique de leur projets et de la lenteur des procédures… Mais ils sont en fait les premiers à manier cette arme contre leurs concurrents ! Dernier exemple en date : le consortium Ailes Marines (qui réunit Eole-Res et Iberdrola), attaqué par trois recours émanant de deux protagonistes de la filière : Nass&Wind et Alstom Wind France.

Deux dérogations, trois recours

Lauréat en avril 2012 du projet de parc éolien en mer de Saint-Brieuc à l’appel d’offres de l’Etat,...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.