Attaqué sur son projet éolien en mer de Saint-Brieuc, Ailes Marines gagne au tribunal

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Les acteurs de l’éolien en mer se désolent unanimement de la fragilité juridique de leur projets et de la lenteur des procédures… Mais ils sont en fait les premiers à manier cette arme contre leurs concurrents ! Dernier exemple en date : le consortium Ailes Marines (qui réunit Eole-Res et Iberdrola), attaqué par trois recours émanant de deux protagonistes de la filière : Nass&Wind et Alstom Wind France.

Deux dérogations, trois recours

Lauréat en avril 2012 du projet de parc éolien en mer de Saint-Brieuc à l’appel d’offres de l’Etat,...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.