Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 20 janvier 2017

Le développeur et producteur indépendant d’énergies renouvelables, Neoen, vient de passer le seuil symbolique de 1 GW d’EnR en opération/construction. Le groupe accélère tous azimuts à l’international.

Sonnen, spécialiste allemand des solutions de stockage dédiées à l’autoconsommation, a remporté le prix Zayed Future Energy 2017 dans la catégorie PME. La dotation globale, toutes catégories confondues, de ce prix destiné à encourager le développement des énergies renouvelables s’élève à 4 M$.

La banque d’affaires internationale Conquest a lancé le fonds Conquest Renewable Yield Europe, focalisé sur l’acquisition et la gestion d’actifs EnR en Europe. Le fonds a une stratégie ‘buy & hold’ avec une durée de 20 ans, qui peut être étendue à 30 ans.

Jeudi 19 janvier 2017

Turpe 5 : après la demande de Ségolène Royal de réexaminer sa proposition de tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité (Turpe) pour 2017-2021, la CRE décide qu’il n’y a pas lieu de modifier sa décision. « Une évolution plus marquée du tarif, liée à la maîtrise de la pointe de consommation ou à la rémunération du capital d’Enedis, conduirait à une hausse de plus de 3% de la facture des particuliers. Le tarif fixé par la CRE, qui a également pour mission de veiller au bon fonctionnement du marché au bénéfice des consommateurs, limite cette hausse à 2% », écrit le régulateur dans sa délibération.

ScottishPower Renewables a choisi le français Nexans pour fournir les câbles sous-marins pour acheminer à terre l’énergie produite par son parc éolien offshore East Anglia One (714 MW), en mer du Nord. Le montant du contrat s’élève à plus de 180 M€. L’achèvement du parc est prévu en 2020.

Enedis compte franchir le cap des 3 millions de compteurs Linky installés en février et 7 millions d’ici la fin de l’année, selon une déclaration de son PDG, Philippe Monloubou, au quotidien Les Echos.

Mercredi 18 janvier 2017

Le fonds Capenergie 3, géré par Omnes Capital, a racheté le parc éolien de Saint-Fraigne (12 MW), en Charente, au groupe BayWa r.e. Il avait déjà acquis un premier parc auprès du développeur allemand en août 2016.

Le développeur et exploitant éolien Ostwind (255 MW installés en France à ce jour) veut désormais devenir aussi producteur d’électricité en gardant la propriété de ses parcs construits.

A deux jours de l’investiture de Donald Trump, les Etats-Unis viennent de verser 500 M$ supplémentaires au Fonds vert de l’Onu (Green Climate Fund), ce qui porte à 1 Md$ le montant versé par le pays sur les 3 Mds$ promis en 2014 pour la période 2015-2018.

Mardi 17 janvier 2017

La Green Investment Bank (GIB) a racheté 44% du parc éolien offshore Lincs (270 MW) développé par Centrica et Siemens pour 429 M£. Elle revendique a présent 1,12 Mds£ et 1, 45 GW d’actif éolien offshore sous gestion. Parallèlement, sa privatisation continue de faire débat, en particulier depuis que la presse britannique a découvert que l’un de ses fondateurs travaille désormais chez l’australien Macquarie, pressenti pour le rachat.

La CNR lance sa première campagne de financement participatif avec Enerfip pour son parc éolien de Planèze en Ardèche. Cette première campagne démarrera le 1er mars 2017 et vise à collecter 200 000 €.

La société d’impact investing Citizen Capital (65 M€ sous gestion) a collecté 43 M€ pour son deuxième fonds, soit deux fois plus que pour le premier. Le fonds investira jusqu’4 M€ dans des PME ou start up (1 à 50 M€ de chiffre d’affaires) soucieuses de l’intérêt général, notamment sur les questions sociales et sociétales.

Lundi 16 janvier 2017

La Bourse aux déchets de la région Nouvelle-Aquitaine est lancée. Ce lieu d’échanges en ligne pour professionnels, associations et particuliers permet de trouver une solution de prise en charge de ses déchets, ou d’en proposer une. Les annonces comme les réponses aux annonces sont gratuites. Cette plateforme web est le résultat d’un partenariat entre le réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat, l’Ademe et le Conseil régional.

Le suédois Ikea n’investira pas un seul centime de son fonds de 600 M€ pour les énergies renouvelables au Royaume-Uni tant que le gouvernement britannique ne facilitera pas l’investissement dans les EnR, a déclaré le géant de l’ameublement au Huffington Post UK.  Le groupe estime qu’il est devenu sensiblement plus difficile d’y investir depuis 2010 et l’arrivée au pouvoir de David Cameron, Premier ministre conservateur de mai 2010 à mai 2015.

En Ukraine en 2017, 54 nouveaux projets photovoltaïques (488 MW) seront mis en oeuvre par des développeurs ukrainiens et étrangers, ont annoncé les organisateurs de la 6e Conférence internationale Cisolar, qui se tiendra à Odessa (Ukraine) en avril prochain. Selon leur rapport, 7 projets auront une capacité supérieure à 20 MW chacun. Le pays pourrait ainsi atteindre 1 GW de photovoltaïque installé, selon le site SolarServer.