Turpe 5 : Ségolène Royal maintient le bras de fer avec la CRE

Print Friendly, PDF & Email
Philippe de Ladoucette (crédit : CRE)

Guerre de communiqués ! La Commission de régulation de l’énergie (CRE), dont le président Philippe de Ladoucette quittera son poste le 7 février prochain, a rapidement répondu à la demande de la ministre chargée de l’Energie, Ségolène Royal, le 17 janvier dernier, réclamant une nouvelle délibération sur le Tarif d’utilisation des réseaux d’électricité 5. Et la réponse est non ! La CRE renvoie à sa décision de novembre dernier, par un communiqué du 20 janvier. La ministre s’en est offusquée dès le lendemain par un nouveau communiqué, estimant que 48 heures pour prendre une telle décision, ce n’est pas assez, alors que le Turpe 5 (HTA/BT, donc uniquement concernant la distribution) n’entrera en vigueur « qu’à l’été 2017 ». Et la ministre d’examiner « les suites à donner à la délibération de la CRE pour que les tarifs puissent mieux prendre en compte ces évolutions dès 2017, et notamment les conditions d’une nouvelle délibération ».

Guerre autour du tarif

Dans ...