La forêt privée, joker de la transition énergétique ?

Print Friendly, PDF & Email
Une cisaille à l’oeuvre dans la forêt de Selongey, près de Dijon. (Crédit : Cyrielle Chazal)

Reportage à Selongey, en Côte d’Or* –

Un bras articulé, juché sur un véhicule à moteur, plonge vers le sol enneigé. A son bout, une cisaille empoigne noisetiers et charmes, les coupe avant de les déplacer vers un tas de bois longilignes. « Nous cloisonnons », explique André Voisin, propriétaire de 26 hectares de forêt. Objectif : créer des voies de circulation pour les engins forestiers qui viendront prélever du bois de « trituration » (destiné à l’industrie) et du bois d’œuvre. Les 80 tonnes de bois retirées du chantier de cloisonnement seront vendues à des chaufferies à plus de 50 euros la tonne. Dans la région, les débouchés pour le bois-énergie sont nombreux : en 2015, la Bourgogne ...