Coût des énergies : les EnR sont en train de gagner la bataille [Étude Ademe]

Print Friendly, PDF & Email
Bruno Lechevin lors de la présentation de l’étude « Coûts des énergies renouvelables en France »
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) publie ce matin la première étude française sur les coûts des énergies renouvelables. Et en fait de « coûts », ce serait plutôt d’ « opportunités » dont il faudrait parler, car certaines énergies renouvelables sont déjà plus compétitives que leur concurrentes conventionnelles.

« Confirmation globale et objectivée »

« Pas vraiment de surprise mais une confirmation globale et objectivée que le coût des renouvelables baisse rapidement », a résumé ce matin Bruno Lechevin, président de l’Ademe alors qu’il présentait les résultats de l’étude en marge des 18è Assises de la transition énergétique.

Sur une cinquantaine de pages, l’Agence scanne filière après filière les structures de prix en fonction de trois critères principaux : coût d’investissement, qualité de la ressource et taux d’actualisation choisi (coût d’opportunité du capital investi, c’est-à-dire le rendement qu’il serait possible d’obtenir en investissant ailleurs le même capital).

L’éolien est le plus compétitif

De toutes les filières, ...