Amundi Transition Energétique se dévoile

Print Friendly, PDF & Email
A gauche Hubert Frédéric, à droite Pierre du Passage

Entretien avec Hubert Frédéric (managing director) et Pierre Du Passage (directeur d’investissement) d’ATE –

GreenUnivers : EDF et Amundi ont annoncé en octobre 2014 leur volonté de s’associer pour créer une société de gestion commune dédiée au financement de la transition énergétique. Un peu plus de deux ans après, Amundi Transition Énergétique (ATE) annonce son premier investissement auprès de Dalkia, dans un important portefeuille d’installations de cogénération gaz. Que s’est-il passé entre temps ?

Hubert Frédéric et Pierre du Passage : ATE est née officiellement au premier semestre 2016, précisément en avril lors de la délivrance par l’AMF de son agrément de société de gestion. C’est une JV détenue à 60% par Amundi et 40% par EDF. Son premier investissement, d’environ 50 M€, a été réalisé au travers d’un véhicule dédié – Cogénération France I – mais ce ne sera pas notre seul fonds. L’idée générale est de lever au moins 500 M€ en 2017-2018, ce qui, associé à de la dette, permettra d’atteindre une capacité de financement de 1,5 Md€. Cet argent sera levé au travers d’un fonds baptisé Alba I, qui débute sa commercialisation. Nous ciblons les grands investisseurs institutionnels aux passifs longs, avec un prisme mondial.

GU : Pouvez-vous détailler un peu plus le profil du fonds ? Son empreinte géographique, thématique, etc…

Hubert Frédéric et Pierre du Passage : ATE a vocation à investir dans les deux piliers de la transition énergétique que sont les énergies renouvelables – matures comme l’éolien – et l’efficacité énergétique – comme la cogénération ou les réseaux de chaleur. Alba I a une maturité de 25 ans avec une stratégie ...