Repère : le financement participatif pour la transition énergétique en plein essor

Print Friendly, PDF & Email

Transition énergétique et financement participatif semblent bien partis pour faire une longue route ensemble. Les appels d’offres autoconsommation et CRE4 accordent un bonus aux projets financés avec le recours du crowdfunding, ce qui lui assure de beaux succès à venir – même si le cadre réglementaire demande encore à être précisé. Les plateformes bénéficient par ailleurs d’une évolution favorable avec notamment un relèvement du plafond pour chaque projet et la création des minibons dans le cadre de la réforme Macron. La création d’un label dédié devrait encore leur donner un coup de pouce.

Des plateformes de plus en plus nombreuses

Les acteurs ne s’y trompent pas : ils sont de plus en plus nombreux à se lancer dans le financement des centrales solaires et parcs éoliens. Après les pionniers comme Energie Partagée, Lumo et Lendosphere, d’autres ont suivi dont Enerfip ou, plus récemment, Wiseed et Lendopolis.

Repère : Crowdfunding et transition énergétique : qui sont les prêteurs-citoyens ? – Décembre 2016

Et bientôt la blockchain

Certaines plateformes multiplient les innovations pour séduire les crowdfunders et s’attaquent notamment à la blockchain.

Mais ce jeune marché connaît déjà des échecs, dont celui de GreenChanel, une jeune pousse incubée par Engie et spécialisée dans le financement des projets d’énergies renouvelables.