L’arbre à vent NewWind en redressement judiciaire

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : NewWind)

Article mis à jour après précisions de Jérôme Michaud-Larivière

A court de trésorerie, la start-up bretonne, dont Arnaud Montebourg est actionnaire, a été placée en redressement judiciaire le 14 décembre dernier, par le tribunal de commerce de Saint-Brieuc. La cessation des paiements remonte au 14 juin 2016.

Arnaud Montebourg et Jérôme Michaud-Larivière
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

C’est un coup dur pour l’arbre à vent de NewWind, créé en 2011 par Jérôme Michaud-Larivière. Malgré une popularité médiatique assurée notamment par l’entrée au capital d’Arnaud Montebourg, la jeune pousse bretonne vient d’être placée en redressement judiciaire. Depuis au moins deux ans, l’entreprise recherchait plusieurs millions d’euros afin de financer le lancement commercial de son arbre. Une quarantaine d’arbres auraient été commandés – à ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.