Infravia Capital fait une entrée fracassante dans le bâtiment intelligent

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : OSB)

Décidément, les opportunités d’affaires promises par la transition énergétique intéressent de plus en plus les fonds infrastructures français. Infravia Capital Partners vient ainsi de racheter 100% de Ocea Smart Building (OSB) à Suez Environnement. Filialisée il y a trois ans par Suez, OSB est tournée vers la performance environnementale des bâtiments et surtout la télérelève des consommations d’eau. Ce qui suppose un réseau de compteurs individuels et communicants. La société en annonce pas moins de 3 millions, installés principalement chez les bailleurs sociaux, dans des copropriétés et dans le tertiaire. Elle devrait profiter à plein des obligations de la Loi pour la transition énergétique, qui impose en théorie – les délais ne seront pas tenus – que chaque consommateur dispose d’ici mars 2017 d’un compteur personnel pour le chauffage et l’eau chaude.

Infrastructures nouvelle vague

Ce réseau et ses perspectives de développement sont les deux raisons majeures de l’investissement d’Infravia Capital (1,7 Md€ sous gestion), membre du groupe Ofi gestionnaire d’actifs pour la Macif et la Matmut entre autres. Il retrouve là les attendus de ses décisions d’investissement habituelles : un actif des plus matériels, des contrats longs avec les clients et une croissance garantie par la réglementation. Mais Vincent Levita, président d’Infravia, laisse entrevoir une autre ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.