Enerfip compte éditer une partie de ses minibons sous blockchain dès début 2017

Print Friendly, PDF & Email

La plate-forme de financement participatif Enerfip compte bien réaliser l’année prochaine une partie de ses émissions des tous nouveaux minibons via le tout aussi nouveau registre numérique sécurisé et distribué dénommé blockchain. « A partir du 1er trimestre et lorsque le décret d’application sur la blockchain dans le financement participatif sera paru, nous proposerons aux développeurs les deux solutions : gestion conventionnelle et gestion sous blockchain », annonce Léo Lemordant, président d’Enerfip.

Force juridique

Selon l’ordonnance du 28 avril 2016 qui les institue, l’émission et la cession des minibons (des bons de caisses simplifiés pour le financement participatif) peuvent être inscrites « dans un dispositif d’enregistrement électronique partagé permettant l’authentification de ces opérations, dans des conditions, notamment de sécurité, définies par décret en Conseil d’Etat ». Pour l’instant, aucune ...