L’arrêté tarifaire éolien est imminent, le niveau de prime de gestion reste incertain

Print Friendly, PDF & Email
parc éolien des Portes de la Côte d'Or
(Crédit : Engie)

C’est le texte que les développeurs éoliens attendent pour leurs projets à construire dans les deux à trois prochaines années. L’arrêté tarifaire pour 2016 devrait être de retour autour du 30 novembre de la Direction générale (DG) de la Concurrence à la Commission Européenne, qui est déjà débordée par son agenda sur le winter package. Le texte devrait donc figurer au Journal officiel français dans les jours qui suivront. « L’arrêté pourrait être publié à la mi-décembre, sous réserve de l’accord de la Commission », estime Dominique Darne, président de la Commission économique de France Energie Eolienne (FEE), fondateur du développeur et exploitant Eurowatt.

Pour 1 euro, on n’a plus rien

Mais y aura-t-il un arrêté ? Marion Lettry, déléguée générale adjointe du Syndicat des énergies renouvelables (SER), en charge des filières éolienne, énergies marines et hydroélectricité, n’écarte pas totalement le risque que ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.