L’arrêté tarifaire éolien est imminent, le niveau de prime de gestion reste incertain

Print Friendly, PDF & Email
parc éolien des Portes de la Côte d'Or
(Crédit : Engie)

C’est le texte que les développeurs éoliens attendent pour leurs projets à construire dans les deux à trois prochaines années. L’arrêté tarifaire pour 2016 devrait être de retour autour du 30 novembre de la Direction générale (DG) de la Concurrence à la Commission Européenne, qui est déjà débordée par son agenda sur le winter package. Le texte devrait donc figurer au Journal officiel français dans les jours qui suivront. « L’arrêté pourrait être publié à la mi-décembre, sous réserve de l’accord de la Commission », estime Dominique Darne, président de la Commission économique de France Energie Eolienne (FEE), fondateur du développeur et exploitant Eurowatt.

Pour 1 euro, on n’a plus rien

Mais y aura-t-il un arrêté ? Marion Lettry, déléguée générale adjointe du Syndicat des énergies renouvelables (SER), en charge des filières éolienne, énergies marines et hydroélectricité, n’écarte pas totalement le risque que ...