Dégradation des sols : le fonds structuré par Mirova se rapproche des investisseurs privés

Print Friendly, PDF & Email
Chèvre dans un arganier
(Un arganier au Maroc. Crédit : Sud Maroc)

Le fonds international destiné à lutter contre la dégradation des sols est un peu en retard, mais il avance. Philippe Zaouati, directeur général de Mirova (groupe Natixis), chargé depuis fin 2015 de la structuration du véhicule et de son orientation vers les investisseurs privés, prévoit une entrée en service vers la fin du 1er trimestre 2017, au lieu de fin 2016 comme visé initialement. Baptisé LDN (Land degradation neutrality), ce fonds imaginé par la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULDD) a été évoqué par François Hollande lors de ...