Certificats d’économies d’énergie : Ségolène Royal créé la surprise sur la 4e période

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Flickr/Kuobo)
(Crédit : Flickr/Kuobo)

La ministre de l’Environnement a pris l’habitude de surprendre. Hier, elle a encore provoqué l’étonnement en annonçant des objectifs pour la quatrième période des certificats d’économies d’énergie, soit du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020. Bien que très ambitieux, ces objectifs n’ont jamais été évoqués/discutés dans les instances de concertation avec les professionnels. Le scénario évoqué jusqu’ici était de prolonger/renforcer la troisième période…

Doublement des objectifs

C’est donc triomphante que Ségolène Royal a annoncé hier le doublement des objectifs d’économies d’énergie pour la prochaine période des certificats d’économie d’énergie (2018-2020) « La ministre proposera un objectif d’économies d’énergie pour les années 2018 à 2020 d’environ 1 600 TWh cumac, dont 400 TWh cumac au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique : soit le double de la période en cours (700 TWh cumac + 150 TWh cumac « précarité énergétique » pour 2015-2017) », précise le ministère dans un communiqué. « Ces objectifs ambitieux seront pris par décret en Conseil d’État publié avant la fin du 1er trimestre 2017 pour donner la visibilité nécessaire aux fournisseurs d’énergie concernés ».

Cette apparente bonne nouvelle provoque quand même un ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.