Recycler des batteries pour stocker intelligemment

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : projet ELSA)
(Crédit : projet ELSA)

Il est rare de présenter des résultats d’un projet à mi-parcours. C’est pourtant ce que vient de faire le groupement ELSA (Energy Local Storage Advanced system)* qui a livré, hier jeudi 27 octobre, les premiers enseignements des essais sur son système de stockage stationnaire d’électricité utilisant des batteries de seconde vie de véhicules électriques. Les partenaires principaux du projet initié en 2015, Bouygues Energies & Services et Renault/Nissan, sont très satisfaits des progrès réalisés qui leur permettent d’envisager une commercialisation du concept dès 2017 pour des équipements de recharge pour VE, des usines, des immeubles de bureau, des bâtiments résidentiels, voire des réseaux locaux.

Un système de stockage recyclant

ELSA est un système de stockage fondé sur la récupération de batteries issues de véhicules électriques (Renault Kangoo et Nissan Leaf, pour l’heure). Plusieurs batteries, de différentes capacités et qualités, sont mises en série, sans modification, équipées...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.