Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 9 septembre

Voltalia va construire sa première centrale hydroélectrique au fil de l’eau en France métropolitaine, d’une capacité de 4,5 MW. La société a remporté un appel d’offres organisé par les communes de Chamonix-Mont Blanc et des Houches. Elle bénéficiera d’un contrat d’achat d’électricité de vingt ans.

Enertime, le spécialiste de la récupération d’énergie fatale qui s’est introduit en Bourse début juillet, ouvre un bureau de représentation commerciale à Shanghai. La société a déjà remporté des contrats en Chine, l’un de ses principaux marchés de prospection.

Les sources d’énergies renouvelables ont représenté 26% de la consommation électrique française au 2e trimestre 2016, selon le Panorama de l’électricité renouvelable publié par le SER, RTE, Enedis et l’Association des distributeurs d’électricité en France. Un niveau record obtenu grâce à une production hydroélectrique exceptionnelle au printemps.

Jeudi 8 septembre 2016

Le groupe d’ingénierie des sites industriels Elcimaï a racheté la société Girus, à la barre du tribunal de commerce de Lyon. Girus est spécialisé dans l’ingénierie et le conseil sur les secteurs de l’eau, les déchets et l’énergie. Elcimaï espère un CA d’environ 70 millions d’euros pour 2016 et dispose maintenant d’un effectif de 380 personnes.

Le groupe munichois BayWa r.e. a vendu cet été le parc éolien de Saint-Congard en Bretagne (8,2 MW) au FPCI Capenergie 3, géré par Omnes Capital. Le parc était exploité depuis sa mise en service en 2014 par BayWa r.e., qui continuera à assurer le suivi technique et commercial. Au total, BayWa r.e. a mis en service quatre parcs éoliens en France, pour une puissance cumulée de 50 MW. Et il assure le suivi d’exploitation de parcs éoliens et solaires dans l’Hexagone pour un total de 200 MW.

L’entreprise nantaise Lacroix, spécialiste de la signalisation routière, rachète Neavia Technologies, un pionnier de la route intelligente et connectée. Créée en 2003, comptant 10 personnes, Neavia travaille sur la détection de trafic multi-capteurs, la communication entre véhicules et celle avec les infrastructures, par exemple les feux de circulation.

Mercredi 7 septembre

Le fonds Transition énergétique France d’Acofi Gestion investit 14 M€ dans 4 centrales photovoltaïques au sol, dont trois avec trackers, pour une puissance de 39 MW. Les centrales produisent 58,4 GWh, à 100€/MWh en moyenne. Avec 65 M€ investis au total, le fonds est déployé à un peu plus de la moitié.

Le fabricant de bornes de recharge DBT annonce un chiffre d’affaires 2015-2016 de 10 M€, contre 17,2 M€ sur 2014-2015 ; 788 chargeurs ont été livrés versus 907 sur l’exercice précédent. Le volume d’affaires en baisse de cette société cotée sur Alternext depuis décembre 2015 est aussi liée à une moindre activité sur le marché des transformateurs électriques professionnels.

Les îles bretonnes Ouessant, Molène et Sein lancent leur programme visant 100% d’énergies renouvelables en 2030. Les centrales au fuel vont être remplacées par des éoliennes et des panneaux solaires. Et surtout des hydroliennes, avec un premier appareil testé par Sabella à Ouessant jusqu’en juillet dernier et bientôt de nouveau immergé. Le programme comprend aussi des économies d’énergies et un réseau de bornes pour véhicules électriques.

Mardi 6 septembre 

Grand succès pour le 1er appel d’offres énergies renouvelables lancé par l’Argentine : 123 dossiers représentant 6,37 GW de puissance installée ont été déposés pour 1 GW à attribuer. Les lauréats seront dévoilés le 12 octobre prochain.

Méga-fusion dans l’énergie : le géant canadien Enbridge va racheter son concurrent américain Spectra Energy pour 37 Mds$ canadiens (25,6 Mds€) par échange d’actions. Enbridge, qui possède un vaste réseau d’oléoducs et de gazoducs en Amérique du Nord mais aussi 2 GW d’actifs éoliens, s’est associé à EDF EN dans l’éolien en mer français en mai dernier.

Le français Schneider Electric a obtenu la quatrième place du Clean200, derrière Toyota, Siemens et Johnson Controls. Le classement, réalisée par Corporate Knights, magazine du capitalisme responsable et As You Sow, organisation à but non lucratif, hiérarchise les 200 plus grandes entreprises mondiales en fonction de la part des énergies propres dans leur chiffre d’affaires.

Le groupe Environnement SA rachète TDL Sensors, spécialisée dans la mise au point d’analyseurs de gaz basés sur l’utilisation de lasers haute résolution. TDL Sensos est une spin-off du département d’ingénierie chimique de l’Université de Manchester (Royaume-Uni).

Lundi 5 septembre

L’Association technique énergie environnement (Atee) a lancé le 1er septembre le programme « PRO-SMEn », dans le cadre de la troisième période des certificats d’économies d’énergie (CEE). Il vise à soutenir financièrement les entreprises et les collectivités dans la mise en œuvre d’un système de management de l’énergie conforme à la norme ISO 50001. EDF contribue à son financement.

A l’occasion du sommet du G20, la Chine et les Etats-Unis ont ratifié l’accord de Paris sur le climat. Une très bonne nouvelle puisque le premier représente 20,09% des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la planète et le second 17,89%. Plus de 42% des GES sont désormais dans le champ de l’accord. Pour que celui-ci entre en vigueur, il faut qu’il soit signé par au moins 55 pays représentant au moins 55% des émissions globales.