Une deuxième version de la PPE en consultation publique

Print Friendly, PDF & Email

dossiersLe ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer a mis en consultation publique ce jeudi – et pour un mois – une deuxième version de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) sur son site internet. C’est la dernière étape avant son adoption définitive, prévue en octobre. Depuis le 1er juillet, la PPE a effet été soumise au comité d’experts pour la transition énergétique, au conseil national de la transition écologique, au conseil supérieur de l’énergie, et à l’autorité environnementale. Ségolène Royal indique avoir « étudié personnellement et pris en compte plus de 120 propositions sur les 150 qui [lui] ont été faites ».

Selon le ministère, « la PPE permet un surcroît de croissance économique à 2030 de +1,1 point par rapport à la tendance, un gain de 280 000 emplois et une croissance du revenu disponible pour les ménages de 32 milliards d’euros en 2023 par rapport à la tendance ». Pour autant, elle n’a pas convaincu la plupart des organismes et associations en charge de l’environnement, qui reproche notamment l’absence de ligne de route sur le nucléaire, et l’objectif pourtant fixé dans la loi de transition énergétique de faire baisser la part de l’atome à 50 % de la production d’électricité en 2025.

  • Ci-dessous les principaux volets de la PPE mis en consultation : 

Le projet de décret approuvant la PPE

Volet relatif à la maîtrise de la demande d’énergie

Volet relatif à l’offre d’énergie

Volet relatif à la sécurité d’approvisionnement, et au développement des infrastructures et de la flexibilité du système électrique

Volet relatif à la mobilité propre

Volet relatif aux impacts économiques et sociaux

Annexe :  les indicateurs de la programmation pluriannuelle de l’énergie