Un nouveau président pour Fermentalg

Print Friendly, PDF & Email

fermentalg-philipe-lavielleDéfinitive passation de pouvoir chez Fermentalg, avec la nomination à la présidence du conseil d’administration de Philippe Lavielle, à la place du fondateur Pierre Calleja, déjà remplacé dans ses fonctions de P-DG en décembre dernier.

Depuis mai dernier, Philippe Lavielle, 56 ans, est membre du conseil d’administration  de cette société libournaise de biotechnologie industrielle spécialisée dans la production d’huiles et de protéines issues des microalgues. Il a occupé, depuis juillet 2014, plusieurs fonctions d’administrateur au sein de start-up californiennes. Et était auparavant, entre 2011 et 2014, PDG de Virdia, un concepteur de solutions industrielles pour la production de biocarburants et de bioproduits. Philippe Lavielle a passé plus de vingt ans au sein de Genencor, un spécialiste des enzymes industriels, racheté par DuPont. Il y a notamment occupé la fonction d’executive vice president en charge du business developpement. Philippe Lavielle est diplômé d’HEC et de l’International institute for management development (IMD).

Un parcours boursier mal orienté

La direction de Fermentalg a fait l’objet d’une réorganisation en décembre dernier, avec notamment la scission de la fonction de PDG. Pierre Calleja conservait la présidence du conseil d’administration mais n’en était plus le porte-parole ; la  direction générale était alors confiée à Andrew Echatti, qui avait rejoint la société en août 2015 en tant que directeur financier.

Introduite en Bourse en avril 2014 avec une collecte de plus de 40 M€ (et une offre sursouscrite 4,5 fois), cette société de la chimie verte avait été valorisée à 107 M€, avec une cotation supérieure à 9,6€. Les principaux actionnaires (Emertec Gestion, Demeter Partners, Viveris Management, ACE Management, le fonds Ecotechnologies géré par Bpifrance, IRDI, Picoty Algo Carburant et Bpifrance) avaient apporté 12 M€. Baissier depuis lors, le cours de l’action s’est effondré début 2016, autour de trois euros. La société a présenté un nouveau plan de développement en avril. A 3,15€, le cours progresse de 1,61% aujourd’hui 14 septembre 2016, à 17h15.