Stockage organique : Kemwatt sort un pilote et recherche un investisseur stratégique

Print Friendly, PDF & Email

kemwatt_batterie

Dans l’arène des batteries à flux redox organiques, la course est désormais bien lancée entre la start-up rennaise Kemwatt et ses concurrents mondiaux, au premier rang desquels l’italienne Green Energy Storage, qui travaille sous licence de l’université de Harvard et sort un prototype. Mais aussi l’américain Lockheed Martin, acquéreur de Sun Catalytix en 2014.

Facile à redimensionner et un jour biodégradable

Kemwatt, liée pour sa part aux laboratoires de l’université de Rennes 1 et au CNRS, ...