Sonnedix passe dans le giron de J.P. Morgan Asset Management

Print Friendly, PDF & Email
Centrale Les Mées Sonnedix
(Crédit : Sonnedix)

Nouveau signe de l’intérêt croissant des institutionnels pour les énergies renouvelables, des investisseurs conduits par J.P. Morgan Asset Management ont racheté la quasi intégralité du capital de Sonnedix, développeur et producteur d’énergie solaire. Si le management garde des actions, ...

les détails de l’opération n’ont pas été dévoilés.

Les deux acteurs ont déjà fait un bout de chemin ensemble : en décembre 2014, ils avaient créé une joint venture à 50/50, baptisée Sonnedix Power Holdings, pour profiter des opportunités du développement du marché solaire. L’affaire a plutôt bien fonctionné puisque Sonnedix est passé de 117 MW en exploitation il y a deux ans à 353 MW aujourd’hui, répartis entre différents pays (France, Italie, Espagne, Japon, Porto Rico, Chili, Afrique du Sud, Thaïlande). La société s’est développée par croissance interne mais aussi beaucoup par des rachat d’actifs, pour plus de 300 M$. Elle annonce un portefeuille de projets de 600 MW, en construction ou pré-construction, essentiellement au Japon et au Chili.

88 MW en France

Sonnedix, dont la holding Sonnedix Global Holdings est basée aux Bermudes, est présent en France depuis 2010, année d’un premier projet sur toiture de 804 kW à Dinard (35). L’entreprise y exploite aujourd’hui 13 centrales représentant 88,2 MW, dont une installation de 24 MW à Toul (Meurthe-et-Moselle), rachetée à EDF EN en 2012. « Dans l’Hexagone, nous avons surtout fait des acquisitions, nous n’avons pas de projets en développement », a précisé un collaborateur du bureau de Rennes à GreenUnivers.

Profitant du contexte des taux bancaires particulièrement bas, la société a réalisé un important refinancement il y a quelques mois portant sur un montant de 203 M€ pour un portefeuille de six centrales au sol pour une capacité totale de 57,3 MW.

Du côté de J.P. Morgan Asset Management, Matthew LeBlanc, responsable des investissements pour la zone OCDE, estime qu’il y a « un alignement entre l’horizon d’investissement à long terme de nos clients et le positionnement de Sonnedix comme producteur d’énergie solaire bénéficiant de contrats de vente d’électricité à long terme ».