Solaire : la surproduction fait chuter les prix des panneaux

Print Friendly, PDF & Email
2016-07 Tourouvre (42)
Stock SNA (Crédit : Anne-Claire Poirier)

Le prix des modules solaires commercialisés en Europe est en baisse de 10% depuis le début de l’année, selon le cabinet d’expertise et plateforme d’achats allemand PVExchange. Son dirigeant, Martin Schachinger, prévoit même un franchissement du cap symbolique des 40 cts/watt avant fin 2016. Dans ce contexte, l’accord sino-européen sur le prix plancher des modules chinois exportés en Europe est définitivement obsolète.

– 10% depuis le début de l’année

PVExchange a publié en début de semaine son indice mensuel des prix des modules commercialisés en Europe confirmant une nouvelle baisse des prix, en particulier chez les fabricants européens : 53 cts/watt en moyenne en août dernier, soit une baisse de 10,5% depuis le début de l’année. Les fabricants chinois qui exportent sur le vieux continent atteignent 51 cts/watt, en baisse de 8,9% sur huit mois.

pvexchange

Surproduction

Pour Martin Schachinger, cette baisse des prix est directement liée à la surproduction qui sévit, surtout en Europe suite à la “perte” du marché britannique. Cet été, l’américain SunPower et l’allemand SMA ont d’ailleurs indiqué qu’ils fermeraient des usines et SolarWorld vient d’annoncer la non-reconduction de 500 contrats temporaires dans ses usines allemandes. Pour justifier la baisse des prix, certains fabricants évoquent également la baisse du coût des cellules, ce que PVExchange n’a pu constater de son côté.

Bientôt 40 cts/watt

La tendance devrait se poursuivre, et même s’accentuer dans les prochains mois. Les principaux fabricants allemands – Aleo Solar, Heckert Solar ou encore SolarWorld – auraient déjà sévèrement coupé dans leurs prix au cours des premières semaines de septembre, selon PVExchange. “On s’attend encore à une baisse des prix d’au moins 10% au cours des prochains mois”, commente Martin Schachinger qui voit donc se rapprocher très rapidement le seuil des 40 cts/watt.

L’accord sino-européen obsolète

Avec cette nouvelle chute des prix, l’accord sino-européen sur le prix plancher des modules solaires venus de Chine – fixé à 56 cts/watt – est définitivement obsolète, souligne PVExchange. “La plupart des fabricants de modules dotés d’une taille suffisante sont désormais en mesure de proposer des prix bien en-deça de 56 cts/watt. Sont-ils tous coupables de dumping ?”, s’interroge Martin Schachinger. En décembre 2015, la Commission européenne a prolongé de 15 mois les mesures de mesures de rétorsions frappant les industriels chinois et lancé une nouvelle investigation sur une éventuelle reconduite des sanctions.

Pour autant, PVExchange souligne leur relative inefficacité alors que la plupart des grands fabricants chinois ont souhaité se détacher de l’accord et évitent les taxes anti-dumping censées s’appliquer aux resquilleurs en commercialisant leur modules à destination de l’Europe depuis Taïwann, la Thaïlande ou même des sites en Europe.