Futuren : rentabilité confirmée, cap sur le développement

Print Friendly, PDF & Email
Theolia Chief Executive Fady Khallouf attends the Reuters Energy Forum in Paris June 8, 2010. REUTERS/John Schults
Fady Khallouf, directeur général de Futuren

La série des « premières fois » continue pour Futuren. Après avoir annoncé un résultat à l’équilibre sur l’exercice 2015, l’ex-Theolia, fondée en 1993, présente le premier premier semestre bénéficiaire de son histoire : le résultat net part du groupe atteint 1,5 M€, contre – 1,9 M€ sur la même période l’an dernier. C’est la conséquence de longs efforts de restructuration, menés depuis l’arrivée aux commandes de Fady Khallouf en 2010 dans une société qui frisait alors la faillite. De pur développeur, Futuren est devenue producteur d’électricité, « une activité récurrente avec de bonnes marges », selon Fady Khallouf et qui forme aujourd’hui 90% de son chiffre d’affaires semestriel de 31,3 M€. Surtout, cette entreprise cotée en Bourse commence à générer pour de bon du cash, ce dont témoigne entre autres une trésorerie positive de 100 M€, là aussi une première. « Nous sommes redevenus une société normale », résume Fady Khallouf.

Cap sur le Maroc

La vraie difficulté désormais, c’est de grandir sans ...

Article précédentObton rachète 33 toitures solaires à EDF ENR
Article suivantUn investisseur russe pour BlaBlaCar ?