En entrant chez Symbio FCell, Engie confirme ses ambitions dans l’hydrogène

Print Friendly, PDF & Email

kangoo-aberdeen2

A chaque levée de fonds, Symbio FCell a l’art de faire entrer un invité surprise : Michelin en mai 2014 pour la deuxième collecte de ce concepteur et fabricant de piles à combustible pour véhicules électriques, et aujourd’hui  Engie, à l’occasion d’un troisième tour au montant tenu secret. Michelin y participe aussi et devient du coup actionnaire de référence de la société basée à Grenoble. Engie acquiert quant lui 20% du capital de la start-up. Laquelle se trouve donc épaulée par deux géants, apparemment convaincus de l’intérêt désormais stratégique de l’hydrogène.

« L’hydrogène, c’est de l’électricité »

« Ce jour est historique, n’hésite pas à affirmer Thierry Lepercq, directeur général adjoint d’Engie, en charge de l’innovation et artisan de cet investissement. L’hydrogène, c’est de l’électricité, c’est le ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.