Appels d’offres CRE4 : le financement participatif explore la piste des « quasi-fonds propres »

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Cap Vert Energie)
(Crédit : Cap Vert Energie)

Les boni prévus par les nouveaux appels d’offres photovoltaïques et biomasse pour encourager le financement participatif sont alléchants : 3€/MWh en plus pour les centrales solaires moyennes et grandes ; 5€/MWh pour les installations tournées vers l’autoconsommation. Mais ils sont aussi contraignants : selon les cahiers des charges des futures compétitions, 40% du capital devra être détenu, distinctement ou conjointement, par au moins vingt personnes, une ou plusieurs collectivités territoriales ou encore des groupements de collectivités.

Une occasion historique pour le crowdfunding

Pour un projet de 10 M€ appelant 20% de fonds propres, ces 40% équivalent à 800 000€ pour  les investisseurs citoyens,  les collectivités locales ou un tandem des deux… Difficile à atteindre encore pour l’instant, les montants collectés par les plates-formes tournant plutôt autour de 100 000€ que du million. Mais des pistes ...